Man vs Wild à Jonction

Petite nature passez votre chemin! Car la promenade en eaux vives suivante relève plus d’un combat entre l’homme et la nature, façon Man vs Wild que d’une immersion dans le Vitam Parc. La balade que je vous propose de découvrir est la descente des eaux tumultueuses du Rhône.

Le programme : 1) une bonne assurance 2) direction pont Sous-Terre à Genève 3) on saute à l’eau 4) on se laisse porter par le courant sur 800m environ 5) on oublie pas de sortir de l’eau au dernier ponton pour éviter de finir à Lyon.

Un programme alternatif pour une expérience magique. En réalité, la descente est accessible du moment que l’on sait nager correctement. Différents pontons permettent une entrée ou sortie de l’eau tout le long de la balade et des panneaux jalonnent et préviennent les nageurs. Si vous avez un sac étanche, le must est de descendre avec vos affaires empaquetées et d’utiliser le sac comme bouée en se laissant dériver. Beaucoup font cela, car cela permet également de ne pas laisser vos affaires sans surveillance. Personnellement, je crois plutôt que cela permet d’emporter son portefeuille pour aller prendre un verre au bar de la pointe de la jonction après la descente…

Quoiqu’il en soit quelques petits conseils : n’hésitez pas à interroger les habitués qui vous expliqueront comment cela fonctionne. Pour la première descente, je vous recommande de rester proche de la berge car le courant est plus tranquille, ce qui vous permettra de sortir aisément de l’eau.

Après la descente, la récompense : une ambiance « underground » et dansante au bar éphémère de la pointe qui détonne par rapport aux conventionnels bars de Genève. Une explosion cosmopolite et babacool.

N’hésitez pas à pousser un peu plus loin le chemin après le bar pour contempler la jonction : en ce le lieu se rejoignent les eaux brunes de l’Arve chargées en alluvions et le Rhône, où circulent des eaux aux couleurs bleu azur. Le contraste est saisissant !

Publicités